logo
Optimisé pour
Mozilla Firefox
Firefox




Ce que vous devez savoir avant de commencer un assemblage ...

Degrés de liberté et liaisons mécaniques

Lorsque deux pièces ne sont pas en contact, on suppose que tout déplacement de l'une par rapport à l'autre peut être défini comme une combinaison de 6 mouvements élémentaires indépendants le long des axes d'un système de coordonnées orthonormé:

  • - 3 translations parallèles aux axes de reference, Tx, Ty, Tz,
  • - 3 rotations autour d'axes parallèles aux axes de reference , Rx, Ry, Rz.

On dit qu'il y a 6 degrés de liberté cinématiques (DOF) entre les deux pièces.

 

Dès que 2 pièces sont en contact, une liaison mécanique entre les deux pièces
modifie ou interdit un ou plusieurs des 6 mouvements élémentaires possibles.

Quelle que soit la solution constructive adoptée par le concepteur, une liaison
(modèle théorique associé à cette solution constructive) est caractérisée du point
de vue cinématique par :

- le nombre et la nature de ses degrés de liberté,

- son nom, son orientation dans l'espace et les symboles normalisés qui
la représentent.

 

 

Les caractéristiques des liaisons élémentaires sont accessibles ci-dessous à partir des contacts théoriques :
Remarque : le contact "théorique" représente la partie commune des surfaces en contact des deux pièces. On parle de contact ponctuel lorsque la surface commune est inscriptible dans un carré de très petite dimension, de contact linéaire lorsqu'il s'agit d'une bande étroite par rapport à sa longueur ...)

Cliquer sur l'icône correspondant à votre exemple pour caractériser son modèle de liaison :